..:: ELIXIR | Gry Fabularne(RPG) | Gry Komputerowe(cRPG) | Fantastyka | Forum | Twoje Menu Ustawienia
   » Bag End

   » Nasza Twórczość

   » O Tolkienie

   » O Śródziemiu

   » Piwnica Bag End


>NASZE STRONY
 MAIN
:: Strona Główna
:: Forum
:: Chat
:: Blogi

 GRY FABULARNE
:: Almanach RPG
:: Neuroshima
:: Hard HEX
:: Monastyr
:: Warhammer
:: Wampir
:: D&D
:: Cyberpunk2020
:: Earthdawn
:: Starwars
:: Arkona

 GRY cRPG
:: NWN
:: Baldurs Gate
:: Torment
:: Morrowind
:: Diablo

 FANTASTYKA
:: Literatura
:: Tolkien
:: Manga & Anime
:: Galeria

 PROJEKTY
:: Elcards
:: Chicago

  Statystyki
userzy w serwisie:
gości w serwisie: 0
Elen Sila Lumenn Omentielvo!
Witaj w Bag End

Quand dans le plébiscite national de 1997, "Le Seigneur des Anneaux" a été choisi "le livre du siècle", la réaction des critiques était non pas le ravissement, mais plutôt la perplexité. Tolkien reste apparemment un écrivain non compris et controverse, qui provoque aujourd'hui à la fois l'enthousiasme chez ses lecteurs et l'hostilité des critiques, sentiments semblables à celles qu'il inspira déjà 40 ans plutôt, quand parut la première édition de son roman. C'est de cette controverse, due au triomphe de Tolkien dans le plébiscite de Waterstone, que naquit l'idée d'écrire ce texte […].

Tolkien exprime ici sa méfiance face à la majorité de biographies contemporaines:

Je n'aime pas donner des informations concernant ma personne, mis à part les faits les plus élémentaires (qui ont la même signification pour mes livres que les autres détails). Et c'est non pas seulement par de motifs personnels, mais parce que je suis contre la tendance des critiques, qui met un accent particulier sur les détails de la vie des écrivains ou des peintres. Ils ne font que détourner l'attention des œuvres de l'écrivain pour devenir à la fin, ce qu'on voit souvent ces derniers temps, le principal objet de discussions. Mais seul Ange Gardien, ou plutôt le Dieu lui-même pourrait révéler le vrai lien entre les faits de la vie privée et les œuvres d'un écrivain donné. Non pas l'auteur lui-même (bien qu'il en sache plus qu'un chercheur quelconque) et certainement pas celui qu'on appelle un "psychologue". Bien sûr, ces "faits" son ordonnés selon un certain ordre de priorités.

Tolkien divise les faits de sa vie en trois catégories différentes: les fait "sans importance", "plus signifiants" et "vraiment signifiants":

Il a des faits sans importance (particulièrement chers aux analystes et ceux qui écrivent sur les écrivains): comme ivrognerie, violence familiale et les troubles semblables. Il se trouve que je n'ai sur mon compte aucun de ces délits. Même s'il en était autrement, je pense que l'œuvre artistique ne vient pas des faiblesses qui y mènent mais plutôt des autres parties de mon être, encore non corrompus. Les "chercheurs" contemporains m'informent que Beethoven trompait ses éditeurs et qu'il maltraitait son neveu; mais je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec sa musique.

Outre ces faits "sans importance", il y a aussi, comme dit Tolkien, des "faits plus signifiants", qui ont une certaine influence sur l'œuvre d'un auteur. Dans cette catégorie, il classait son travail en tant que philologue à l'université d'Oxford. Il influençait sûrement son "goût linguistique" qui était sans doute un facteur important dans "Le Seigneur des Anneaux". Mais cela même devait céder face aux détails plus importants.

Il y a aussi quelques faits élémentaires, qui sont vraiment importants, quelle que soit la forme sous laquelle on les présente. Par exemple, je suis né en 1892 et dans mon tendre enfance, j'habitais à "Shire" d'avant l'ère mécanique. Ce qui est peut être encore plus important, je suis chrétien (on peut le déduire de mes histoires), et fait un catholique latin.

Une des conséquences du christianisme de Tolkien, était le développement de la philosophie du mythe, qui est à la base de sa création. On peut dire que Tolkien est un homme non compris, car il est presque un personnage mythique. Il voit le mythe d'une façon qui jusqu'à aujourd'hui n'est pas comprise par les critiques. Et c'est précisément ce malentendu qui est la source de leur échec dans l'analyse de ses œuvres. Pour la plupart des critiques contemporains c'est seulement une autre apparence de mensonge, quelque chose qui à la base n'est pas vrai. Pour Tolkien le mythe a une signification exactement opposée. Il était le seul moyen d'exprimer certaines vérités d'une façon compréhensive. Pour comprendre Tolkien, c'est cela qu'il faut comprendre avant tout.

Les fragments sont issus de la biographie de Tolkien intitulée "L'homme et le mythe"

Auteur: Arathorn
Traduit par: hogi
komentarz[9] |

Komentarze do "Tolkien"



Musisz być zalogowany aby móc oceniać.



  Ankieta
   Czy jako użytkownik Elixiru będziesz publikował na BagEnd?
TAK
NIE
NIE WIEM
Musisz być zalogowany aby móc głosować.

  Top 10
   Rozdroża - Po...
   Gollum
   Postacie z 'H...
   Broń biała
   Słynne konie
   Gimli
   Bilbo le hobb...
   Frodo Baggins
   Aerlen
   Galadriela

  Shoutbox
© 2000-2007 Elixir. Wszelkie prawa zastrzeżone.
Designed by Kerm
Engine by Khazis Khull based on jPortal

Strona wygenerowana w 0.054169 sek. pg: